28 mars 2012

Okonomiyaki

Mes parents viennent de la région d'Osaka, la deuxième plus grande ville du Japon. Même s'ils habitent Tokyo depuis de longues années, ils n'ont pas pour autant perdu leur accent du Kansai (région d'Osaka). Cette façon de parler, très différente de celle de la région de Tokyo se reconnaît tout de suite, et certains mots sont même remplacés: "merci" se dit "arigato" à Tokyo et "ookini" à Osaka...

Dans la cuisine, on retrouve aussi un certain "accent". Dans la région d'Osaka, le goût du "dashi" est plus prononcé, alors qu'à Tokyo, ce sera celui de la sauce soja. Pour ne citer qu'un exemple, la soupe de nouilles "udon" est foncée à Tokyo, et beaucoup plus claire à Osaka.

Les habitants de la région du Kansai sont connus pour être gourmands. En effet, il y a un proverbe disant que "les gens d'Osaka mangent tellement qu'ils tombent dans le déficit". Par exemple, la quantité de fugu, le fameux poisson lune considéré comme un mets de luxe, est pour 60% consommé à Osaka!
Le fugu n'est pas donné, mais on trouve dans la région du Kansai de nombreux plats bon marché comme l'Okonomiyaki.


Okonomiyaki
Ingrédients pour une portion

L'Okonomiyaki se fera en quatre temps: la préparation de la pâte, les garnitures à mélanger dans la pâte, la cuisson, puis la finition.

(A) Ingrédients pour la pâte

* 40g de farine
* 50ml  de dashi
* 20g d’igname rapé (l'igname devient presque liquide)
* ¼ de cuillère à café de levure chimique
* 1 pincée de sel


(B) Garnitures

* 40g de poitrine de porc nature (3 fines tranches)
* 120g de chou coupé en petits morceaux
* 5g de ciboule coupé en petits morceaux
* 50g de petites crevettes ou calamar coupé (facultatif)
* 2 cuillères à soupe de tenkasu
* 2 cuillères à café de gingembre émincé vinaigré (beni shoga, de couleur rose)
* 1 œuf



C) Finition

* Sauce « Okonomiyaki » ou "Tonkatsu"
* Poudre d’algue, "ao-nori"
* mayonnaise japonaise


Préparation

1) Mélanger les ingrédients (A) dans un bol à l’aide d’un fouet et laisser reposer

2) Mélanger les ingrédients (B) dans un autre bol

3) Ajouter (A) dans (B) et  mélanger rapidement


4) Mettre la pâte dans une poêle huilée déjà chauffée, y ajouter la poitrine de porc et cuire la pâte pendant 4 minutes à petit feu


5) Cuire l’autre côté en retournant le tout comme une crêpe pendant 5 minutes, poser un couvercle de préférence

6) Retourner encore une fois l'Okonomiyaki et cuire pendant 3 minutes

7) La cuisson terminée, placer l'Okonomiyaki sur une assiette et procéder à la finition:

Etaler la sauce marron sur toute la "crêpe", mettre un peu de mayonaise japonaise, puis saupoudrer de poudre d'algue et de bonite séchée au centre. Au contact de la chaleur, la bonite séchée se met à danser....!

Ps: la bonite séchée, la poudre d'algue, la sauce okonomiyaki ou tonkatsu, la mayonnaise japonaise, le gingembre mariné se trouvent facilement en épicerie japonaise.

Article associé: Cuisine de rue à Osaka 

22 commentaires:

  1. Aaah depuis Lucile... j'ai envie d'y goûter ♥
    Merci pour cette recette ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci!
    Ca à l'air tout simple...
    J'adore voir les copeaux de bonite danser sur l'okonomiyaki bien chaude !!

    RépondreSupprimer
  3. L'article a été publié avant qu'il ne soit tout à fait terminé, donc voici la version finale mise à jour!
    Oui Lili en effet, surprenant la première fois, lorsqu'on voit ce qui se passe quand la bonite recontre la chaleur!!

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de découvrir votre blog et j'adore!!!!!! Ca motive pour cuisiner autres choses que vietnamien ou chinois ;-). Dites moi les poêles rectangulaires on peut les trouver où????

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour. @ aroquia: sur Paris j'en ai trouvées dans le 18ème arrdt, dans un magasin d'ustensile de cuisine, juste à côté du supermarché asiatique Paris-Store, mais je ne me souviens plus de son nom. Elles sont bleues, antiadhésive, en aluminium (donc pas d'induction directe), et elles coûtent 12€ pièce. Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me réveille tard mais je crois avoir vu ces poêles chez MUJI, dans le 6e arrondissement à Paris. PCY

      Supprimer
  6. Merci d avoir Philippe d avoir répondu à Aroquia!

    RépondreSupprimer
  7. Merci Philippe. Je vois très bien le Paristore du 18ème. Aroquia

    RépondreSupprimer
  8. Ce que je préfère par dessus tout, c'est le mélange de la mayonnaise et de la sauce sur le dessus de l'Okonomiyaki. Un vrai délice !!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Je viens de tomber sur votre recette et ça m'a l'air délicieux !

    J'avais acheté la farine toute prête sur pimentrouge.co, pour laquelle il suffisait d'ajouter de l'eau, un oeuf et des légumes de notre choix.
    Mais j'ai dû mettre trop d'eau...

    En revanche, où avez-vous pu trouver des bonites ?

    Merci pour votre réponse

    Nyna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée pour la réponse tardive... Les bonites séchées se trouvent très facilement en épicerie japonaise ou coréenne, ou sur internet! L'appellation en japonais: "Katsuobushi", peut-être le trouveras-tu plus rapidement avec le nom japonais

      Supprimer
  10. J'adore la cuisine japonaise, mais j'ai un gros handicap... je suis allergique au poisson (mais pas aux fruits de mer, ni algues, ouf!!), du coup je suis limité dans mon choix de recette, alors j'ai une petite question, existe il un équivalent au dashi, mais sans poisson? Est ce qu'un bouillon légume/algues s'en rapproche?
    Merci, Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hélène,

      En fait il existe deux sortes de dashi. Le plus fréquemment utilisé est le dashi au poisson, mais il existe aussi du dashi à base l'algue!! le dashi au konbu. Tu devrais pouvoir le trouver en épicerie japonaise/asiatique ou sur internet sous forme de sachet en poudre.
      Le goût sera un peu plus rafiné que le dashi au poisson
      Tenez-nous au courant!

      Supprimer
  11. Bonjour !
    J'ai un petit soucis pour les sauces en fait... Ben j'en trouve pas en ville :/ Sur un autre blog on conseille de mettre de l'uster sauce sur l'okonomiyaki mais je n'en trouve pas non plus.

    Est ce qu'il y aurait moyen en trafiquant un peu une autre sauce d'avoir à peu près le meme gout ?

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour!
    Je ne te conseille pas d'utiliser l'oyster sauce pour remplacer le Tonkastu sauce!! le goût est sensiblement différent... Tu devrais pouvoir trouver dans les grandes surfaces la sauce anglaise "Worcester", la connais-tu? Je te conseille un mélange de sauce worcester et de ketchup. Pour les dosages, je ne sais pas, mais le goût obtenu sera proche!

    RépondreSupprimer
  13. Bravo, bravo pour ce très charmant blog parfaitement clair. Merci, Patrice, ex. PNC

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour !

    J'ai un léger soucis !^^ Je n'ai tout simplement pas trouvée d'igname pour la pâte, Bel Asie n'en avait pas du tout, j ai cherché partout mais rien, est-ce grave ? Je peux le remplacer avec autre chose ou ça ne changera rien ou presque ? Et pour la bonite, j'ai trouvée de la Hondashi/Katsuodashi et non de la katsuobushi...c'est pas gênant ?

    RépondreSupprimer
  15. J'ai eu l'occasion d'en manger lors de mon récent voyage à Tôkyô ou vit mon fils. C'est excellent. Merci pour toutes vos recettes sur votre site que je découvre. Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir

    J'ai réalisé cette recette et nous nous sommes vraiment régalés, merci pour le partage !

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir,

    après mes deux voyages au japon, ça me manquait trop, mais je n'avais pas encore trouvé tous les ingrédients ni une VRAIE recette.
    Je viens de la manger, que de souvenirs à la première bouchée...
    Votre blog est un trésor, la semaine prochaine c'est gyozas et tempuras, et dès que j'ai le moule, takoyaki.

    arigatou gozaimasu un million de fois!!!

    RépondreSupprimer
  18. Hello !
    Je suis tombée par hasard sur votre site en cherchant comment faire des Okonomiyaki. ^^
    J'ai vécu une année à Tokyo et je ne peux plus me passer de la nourriture japonaise. lol

    RépondreSupprimer
  19. merci pour cette recette. J'en ai mangé cet été à Nara, et je me suis régalé. Je vais donc tenter de réussir ce plat fort bon.

    RépondreSupprimer